Langue

Une alerte cynégétique provoquée par la surabondance de sangliers a été activée le 14 août dans la province de Girona, qui s’étend du massif des Albères sud-catalan jusqu’à la basse-Cerdagne. Cette mesure gouvernementale catalane concerne 180 communes où des dégâts sont observés sur les cultures, dans un territoire où 15.100 sangliers ont été abattus en 2013, contre seulement 4000 en 2008. Leur multiplication est devenue notoire à Sant Gregori et Canet d’Agri, à proximité de la capitale de la province, où 20 spécimens pour 100 hectares sont régulièrement comptabilisés, contre 8 selon le seuil fixé par le département catalan de l’Agriculture. L’alerte, à caractère urgent, est exigée par le syndicat agricole Union des Paysans, selon la loi catalane de mesures fiscales. Ce texte prévoit la réduction de la faune sauvage en cas de dommages sur l’économie agricole, lorsque l’activité de chasse ne suffit pas.

Dès le 1er septembre, des battues exceptionnelles seront organisées, avec la participation de chasseurs, agriculteurs et agents ruraux gouvernementaux.

Partager