Langue

L’abbaye de Ripoll, gardienne du catholicisme catalan, dans la partie intérieure de la région de Girona, a accueilli la semaine dernière une cérémonie inédite consistant en un office en mémoire de Michael Jackson. Après l’enterrement de l’artiste, le 3 septembre à Forest Lawn, dans la banlieue de Los Angeles, un fidèle anonyme sollicité les services du curé de Ripoll, Antoni Boqueras, afin que la messe du 10 septembre soir dédiée au chanteur, décédé le 25 juin. Selon la coutume, le fidèle a demandé une cérémonie selon les mêmes règles que les offices réservés aux défunts catalans, après avoir réglé la somme de 10 euros. Mais en raison du penchant de Michael Jackson pour la religion musulmane, le nom du roi de la pop n’a été mentionné à aucun moment lors de cet événement, qui s’est déroulé naturellement, en présence de fidèles habituels. Le monastère de Ripoll a été fondé l’an 880 par Guifré el Pilós, comte d’Urgell et de Cerdagne, de Barcelone, Girona et du Conflent, également fondateur de la dynastie catalane, enfant du village de Ria, dans la région du Conflent, située dans les Pyrénées-Orientales.

Partager

Icona de pantalla completa