Langue

Une « Ecole Régionale de la deuxième chance » de 500 m2, ouverte en janvier 2009, a été officiellement inaugurée dans le quartier de la gare de Perpignan, ce jeudi, en présence du président de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, pour lequel il est « hors de question » de laisser « au bord du chemin » les jeunes qui ont décroché du système scolaire. Ce centre éducatif non-conventionnel, qui prend en charge des élèves non diplômés, de 18 à 25 ans, exclus des circuits traditionnels depuis au moins six mois, a pour but de favoriser leur insertion professionnelle. D’une capacité d’accueil de 70 élèves, cette école du repêchage, qui a notamment pour fonction de participer à la lutte contre l’illetrisme, a formé 54 jeunes depuis son ouverture, soit 32 garçons pour 22 filles. La prise en charge y est intégrale, au regard de l’affirmation de la Région, qui revendique une « conquête de l’autonomie » enseignée aux jeunes concernés, parfois extirpés de la spirale de a marginalité. Dotée d’une forte équipe composée de 10 personnes, cette Ecole d’un nouveau genre est dotée d’un financement de 443.310 euros, fournis par la Région Languedoc-Roussillon à hauteur de 221.655 euros, et par le Fonds social européen, qui participe pour 221 655 euros.

Partager