Langue

Le solde de la haute saison estivale en Pays Catalan devrait s’avérer surprenant, suite à une addition de faits de violence peu communs. Parmi ceux-ci figure l’agression d’un photographe breton âgé de 36 ans, David Sauveur, dans la nuit du 3 au 4 août à Collioure. Attaqué par deux individus résidant dans un foyer d’hébergement de la ville de Céret, l’homme semble être tombé au sol, dans des circonstances à déterminer, avant d’être admis à l’Hôpital Saint-Jean de Perpignan, où il reste plongé en coma artificiel et se trouve entre la vie et la mort. Également à Collioure, dans la nuit du jeudi 28 au vendredi 29 juillet, un SDF de 24 ans a été séquestré, torturé et violé par deux hommes, qui lui ont infligé un véritable calvaire.

Sans commune mesure avec la nature de ces faits, mais dans une accumulation liée à une certaine dérive touristique, un vacancier installé dans un camping de Canet a fait usage d’une arme, dimanche soir. Excédé par le tapage nocturne produit par ses voisins de séjour, l’estivant, âgé de 38 ans, a ouvert le feu avec une carabine, qu’il a utilisée en visant le ciel, en guise de dissuasion. Aucun blessé n’est à déplorer suite à cet incident, mais l’intéressé a fait l’objet d’une arrestation rapide, préalable à sa convocation au tribunal de Perpignan. L’homme, qui a agi sans quitter sa caravane, tard dans la soirée, a tiré plusieurs coups de feu, devra répondre de violence avec arme face aux autorités judiciaires.

Partager

Icona de pantalla completa