Langue

La très sérieuse idée d’un téléphérique urbain à Perpignan a été présentée, dans ses premiers contours, ce vendredi 26 août. Ce projet imaginé par Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) est particulièrement défendu par son président et maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol (Les Républicains). Cette infrastructure de transport est promise à relier une partie et l’autre de la ville, du cour historique vers le quartier du vernet, en enjambant le fleuve de la Têt. Elle s’inspirera du téléphérique de Brest, amorcé le 17 août.

15 à 20 millions d’euros

Comme Rio de Janeiro, Barcelone ou Fribourg, la capitale du Pays Catalan pourrait profiter de ce mode de déplacement, mais à une date inconnue. Le projet, à chiffrer, devra prouver sa rentabilité, puis être approuvé par PMM. Les études seront lancée dès novembre, la concertation est prévue en 2017, avant une enquête publique suivie d’une validation et des travaux. Compte tenu des délais traditionnels de l’Administration française, le téléphérique de Perpignan pourrait ainsi fonctionner à l’horizon 2023. Laurent Gauze, président de l’Agence de Développement Economique qui lui est liée, est l’auteur de cette idée, réalisable sur un budget estimatif de 15 à 20 millions d’euros. En cas de réalisation, Perpignan améliorerait son image, en l’associant à la modernité.

Partager

Icona de pantalla completa