Langue

Une étude révélée hier en Catalogne du sud démontre qu’un porteur du VIH sur quatre n’est pas au courant de son infection. Ainsi, parmi les 700 à 800 personnes détectées tous les ans en tant que nouveaux cas de Sida devrait s’ajouter une quantité supplémentaire, qui font partie du groupe mentionné. Selon Jordi Casabona, directeur du Centre d’Études Épidémiologiques du Sida en Catalogne, cette tendance nouvelle est due à la perte de perception du risque qui entraîne la maladie, sur un territoire de 7 millions d’habitants, dont 23% vit à Barcelone. Le nombre de personnes porteuses du Sida est établi à l’heure actuelle entre 32.000 et 33.000 personnes en Catalogne du sud, avec 70% d’infections par voie sexuelle. Parmi les publics masculins, 50% sont homosexuels, tandis que les femmes sont affectées à 80% dans le cadre de relations hétérosexuelles, ce qui vient à signifier que le Sida n’est plus seulement rattaché aux populations toxicomanes. La Catalogne du sud dispose de 14 centres d’écoute, d’aide et d’hébergement pour des malades du Sida, gérés par le Département d’Action Sociale du gouvernement de la Generalitat.

Partager