Langue
La Clau
Un prêtre de Perpignan, en garde à vue pour actes sexuels présumés sur un adolescent
Langue

A confirmer ou infirmer, une dérangeante affaire de relations sexuelles est dans l’actualité du Pays Catalan, après la révélation, ce mercredi dans les éditions des Journaux du Midi, de la mise en garde à vue d’un prêtre perpignanais. Le curé, en fonction dans la paroisse Saint-Joseph, située dans le quartier de la gare, est en garde à vue prolongée depuis ce mardi matin, suite à une plainte déposée mardi 8 décembre par un jeune homme, dans le cadre d’une enquête préliminaire pour « agression sexuelle sur mineur de plus de 15 ans ». La rencontre entre le prêtre et sa victime, dont les identités restent inconnues, se serait produite en 2008 au sein-même de la paroisse, dans le cadre des activités des scouts d’Europe. Les abus, dont le jeune homme, aujoud’hui majeur, a fait état lors de sa première déclaration, font état de manipulations psychologiques de l’homme d’Eglise sur l’adolescent, préalables à des attouchements, prolongés par des actes de masturbation et de fellation. En cas de confirmation, ces faits qui embarrassent l’autorité ecclésiale catalane devraient déboucher sur une comparution, au tribunal de Perpignan, de l’agresseur sexuel présumé, anciennement secrétaire général de l’ancien évêque du diocèse de Perpignan-Elne.

Partager