Langue

Une polémique liée à l’islam enfle outre-Pyrénées depuis l’ouverture, lundi 30 juin, d’une instruction concernant l’imam de la ville de Tàrrega, dans la région montagneuse de l’Urgell, voisine de la Cerdagne. Le religieux, Saib Safi, est supposé inciter les jeunes filles à quitter l’école et à se marier dès l’âge de 16 ans. L’enquête, ouverte sur dénonciation, s’appuie sur un témoignage relatant que lors de cours d’arabe pour adultes organisés au sein de la mosquée de Tàrrega, Saib Safi aurait tenté de convaincre les parents de jeunes filles de la nécessité de les préparer au mariage et d’abandonner leurs études. Cette fin de semaine, le parquet étudie si cette incitation prosélite constitue un délit, et surtout de quel type, avant de le présenter éventuellemment à la justice, la loi étant floue autour de ce sujet. Pour l’heure, Said Safi est parti en voyage au Maroc après avoir pris connaissance de la dénonciation dont il fait l’objet et de l’enquête menée à son encontre. Dans un contexte de pure légalité, l’instruction n’étant obligatoire que jusqu’à 16 ans, un quelconque reproche est difficilement envisageable à l’endroit de cet imam manifestement conservateur.

Nouveau commentaire