Langue

Le centre pénitentiaire de Perpignan, sujet à de nombreuses projections d’objets et matières illicites depuis l’extérieur de son enceinte, au moins depuis 2013, a été survolé par un drone, ce jeudi 1er avril vers 10h30. L’appareil, en position illégale au-dessus de la cour de l’établissement, a été repéré par plusieurs surveillants. Etait-il équipé d’une caméra de type 4K, afin d’enregistrer des images dans le cadre d’un repérage ? S’agit-il d’une simple provocation ?

Le syndicat FO pénitentiaire dénonce un manque de moyens nécessaires au passage de de type d’appareils, susceptibles de transporter des stupéfiants et des objets variés. Le ou les auteurs de ce passage de drone, télécommandé depuis les alentours, n’a ou n’ont pas été identifiés.

Partager

Icona de pantalla completa