Langue
La Clau
Un document inédit sur les derniers jours du président catalan Lluís Companys, assassiné en 1940
Langue

Alors l’approche de célébrations à la mémoire du président catalan Lluís Companys, exécuté par le régime de Franco le 15 octobre 1940, un nouvel élément historique a été révélée jeudi. Il s’agit d’un document inédit, trouvé récemment à Amsterdam, où l’épouse du président du gouvernement de Catalogne, de 1934 à 1940, décrit l’arrestation de celui-ci. La première dame, Carme Ballester, raconte les jours qui ont précédé l’assassinat concerté par les autorités, au château de Montjuïc de Barcelone. On y apprend ainsi que les forces de police espagnole ont mis à sac le domicile du couple à quatre reprises, et que les agents ignoraient totalement à qui ils avaient à faire. Ce document, composé de huit pages, a été retrouvé par l’historien Joaquim Aloy, à l’Institut International d’Histoire Sociale à Amsterdam. Lluís Companys, seul président d’un territoire démocratique européen exécuté lors de la seconde guerre mondiale, était de sensibilité centre-gauche. Président du parti Gauche Républicaine de Catalogne et ministre de l’État espagnol, il s’est prononcé en 1931 pour le vote des femmes. Sous la pression du totalitarisme espagnol, il s’est réfugié à Perpignan en 1939, puis à Paris et en Bretagne. Arrêté par la Gestapo dans la ville de La Baule le 13 août de 1940, il a été ramené de force à Barcelone.

Partager

Icona de pantalla completa