Langue

En préfiguration de sa sortie de terre, suivie d’une ouverture au public prévue en juin 2015, le Mémorial de Rivesaltes annonce la tenue, le 12 février à Montpellier, de son premier conseil d’administration. Le président de la Région Languedoc-Roussillon et sénateur des Pyrénées-Orientales, Christian Bourquin, a communiqué, ce lundi 10 février, la mise en place de l’Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC), structure administrative qui porte ce projet depuis le 1er janvier. Créés en 2002, les EPCC, qui incluent le Musée d’art Moderne de Céret et le Théâtre de l’Archipel de Perpignan, sont chargés de gérer des services publics culturels et de participer à la mise en oeuvre de la politique culturelle nationale.

Depuis janvier 2012, l’institution régionale assure les destinées du Mémorial de Rivesaltes, aux côtés du Conseil Général des Pyrénées-Orientales. Ce site, conçu par l’architecte Rudy Ricciotti, est voué à devenir un « espace de référence de l’internement et des déplacements contraints de population », selon les indications régionales. Le chantier, amorcé fin octobre 2012, est accompagnée d’une muséographie dont le contenu est confié au directeur de recherche du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) Denis Peschanski. Président du conseil scientifique du Mémorial, cet adhérent socialiste est tête de liste aux élections municipales de Bourg-la-Reine, dans le département francilien des Hauts-de-Seine.

Partager