Langue

La police catalane, les Mossos d’esquadra, composé de 16.000 agents aux ordres du gouvernement de Catalogne, n’échappe pas à la corruption. Ce vendredi, trois de ses hommes ont été arrêtés dans plusieurs communes de la province de Barcelone, dans le cadre d’une opération antidrogue. ce sont en tout 13 personnes qui sont impliquées dans une affaire de trafic de stupéfiants, mise au jour par le même corps des Mossos d’esquadra. Parallèlement à l’interpellation des policiers corrompus, des quantités importantes de haschisch et de marihuana, dont le volume reste à préciser, ainsi que plus de 3 kilos de cocaïne, ont été saisis. Hormis ces substances, dont la provenance n’est pas encore formellement établie, le groupe était en possession de 500.000 euros en espèces, de bijoux de grande valeur et de plusieurs armes à feu. L’enquête, bouclée dans les prochaines semaines, a été lancée il y a six mois par le « tribunal d’instruction » numéro 1 de Barcelone. Cette semaine, elle a débouché sur la perquisition de 23 domiciles situés dans les régions du Barcelonès, du Baix Llobregat, du Garraf et du Baix Penedès. Les policiers présumée impliqués sont accusés d’avoir organisé une association illicite consacrée au trafic de drogue. La Division d’Affaires Internes des Mossos d’esquadra a été chargée de mener à bien cette opération mains propres.

Partager

Icona de pantalla completa