Langue

La pêche est une activité divertissante et lucrative dont la pratique nécessite l’usage de plusieurs techniques. Parmi celles-ci figure le surfcasting qui est une méthode de pêche qui se pratique généralement au bord d’une plage. Comme toute méthode de pêche, cette technique requiert du savoir-faire et l’utilisation d’un certain nombre d’équipements. Dans cet article, vous découvrirez l’essentiel de ce qu’il y a à savoir pour bien débuter ou se perfectionner à cette technique de pêche.

Présentation du surfcasting

Comme vous l’avez sûrement remarqué, surfcasting est un terme anglais qui signifie littéralement « jeter dans la vague ». Il n’est rien d’autre qu’une technique de pêche maritime qui se pratique depuis le bord de la mer. Ce bord peut être situé sur une plage, sous une digue ou encore sur un rocher. Cette activité est généralement pratiquée à titre récréatif ; mais l’on peut aussi faire du surfcasting dans le cadre d’une compétition sportive.

En surfcasting, le pêcheur lance son hameçon esché derrière les vagues, de manière à ce que l’appât atteigne le plus loin que possible, soit environ une distance de 100 mètres. Mais, pourquoi lancer l’appât aussi loin ? En réalité, sur le bord de la mer, il faut une telle distance pour qu’un pêcheur ait plus de chance d’accéder aux plus belles prises. D’ailleurs, les pêcheurs les plus doués lancent leur plomb à une distance qui dépasse parfois les 150 mètres par rapport au large. Tel que décrit ci-dessus, le surfcasting semble assez facile. Mais pour avoir de bons résultats à l’utilisation de cette technique, il est nécessaire d’avoir les équipements appropriés, d’avoir la puissance et la maîtrise requises pour effectuer de bonnes lancées.

Le matériel pour faire du surfcasting

Pour faire du surfcasting, vous pouvez utiliser plusieurs équipements qui doivent être choisis avec soin.

Les moulinets

Les moulinets utilisés en surfcasting doivent présenter des caractéristiques bien définies. Premièrement, ils doivent être résistants pour survivre aux éléments hostiles tels que les pluies, les brouillards salins, les vents marins. En outre, les moulinets doivent disposer d’une bobine ayant une grande contenance, soit 200 à 300 mètres de fils.

Les cannes

Les cannes utilisées pour faire du surfcasting doivent être hautes. Elles doivent mesurer environ 5 mètres pour pouvoir tenir la ligne au-dessus des vagues. Si vous débutez au surfcasting, vous devez opter pour une canne qui mesure entre 4 et 4,5 mètres. Ainsi, vous aurez plus de facilité à manier votre canne. De plus, il est recommandé de choisir des cannes puissantes qui peuvent projeter des appâts volumineux et des montages lourds. Pour être capable de faire face à toutes les situations, l’idéal serait d’avoir une canne ayant une puissance comprise en 100 gr et 200 gr.

Le support de canne

Il s’agit aussi d’un équipement qu’il faut avoir pour toute sortie de pêche en surfcasting. Cet accessoire permet de maintenir la canne droite. Ainsi, la ligne est maintenue tendue au-dessus de la mer. Le support de canne peut être une pique ou un trépied capable de garder la canne de pêche à la verticale. La pique est le support qu’utilisent les plus doués au surfcasting car elle s’installe facilement et permet au pêcheur de se déplacer sans difficulté entre les spots. Quant au trépied, c’est le support le plus adapté pour le surfcasting en Méditerranée ou sur les places de galets.

Les peurs

Le lest est un dispositif qui sert en réalité à propulser le montage derrière les vagues et à le maintenir immergé. Le choix de ce matériel se fait en fonction de la puissance du vent et du courant. Dans des conditions calmes, c’est le plomb qui est recommandé, car il est idéal pour les fonds vaseux. Pour les temps venteux, les courants moyens et les fonds sableux, c’est le plomb étoile qui est le lest idéal à utiliser. Pour réaliser des lancers précis en Méditerranée, le plomb à tige est le plus adapté. Pour finir, lors des grandes marées ou par forts courants, il est préférable d’opter pour le plomb grappin.