Langue
La Clau
Spectaculaire baisse de la délinquance dans deux quartiers de Perpignan
Langue

Les services de l’Etat dans les Pyrénées-Orientales ont communiqué mardi une baisse de 38 % de la délinquance depuis le mois de janvier dans les quartiers défavorisés de La Réal et de Saint-Mathieu, en lisière du centre-ville de Perpignan. Parmi les meilleurs chiffres figure un autre recul, de 33 % celle-ci, relative aux violences aux personnes, dans ce dernier quartier. Les efforts de déploiement et de stratégie, notamment technologique, de la police nationale, ainsi que les caméras de vidéosurveillance installées par la Ville de Perpignan, font partie des motifs mis en avant. Mais le quartier populaire du Vernet, au Nord de la ville, subit une stagnation des faits de délinquance de tous ordres, sans baisse manifeste. Ce compte-rendu de chiffres statistiques impute les bons résultats, dans ses grandes lignes, aux seules forces de police nationale et à la Gendarmerie, bien que la police municipale, quoique secondaire e France, assure une présence permanente sur la voie publique. Au titre des tendances de cette fin de décennie, les données communiquées en janvier 2009 par l’Observatoire national de la délinquance révélaient pour 2008 à Perpignan une baisse de 3,6 % des faits mêlés, accompagnée d’un déplacement géographique des méfaits vers les communes alentours.

Partager