Langue
La Clau
Shit, clés USB et puces de téléphone saisis à la prison de Perpignan
Langue

Le syndicat UFAP/UNSA Justice du Centre pénitentiaire de Perpignan dévoile périodiquement la nature des objets saisis au sein de l’établissement. Il constitue le seul informateur interne, grâce à une politique de communication régulière et efficace. En 2013, il signait un coup d’éclat en décrivant une «pluie de téléphones portables» projetée dans la cour de l’établissement, depuis l’extérieur. Ce vendredi 21 août 2015, son secrétaire Johann Reig a détaillé les nouvelles saisies, par communiqué. « 3,5 grammes de shit, 2 puces de téléphone, 5 clés USB, 1 téléphone» composent la liste. Cette collection hétéroclite révèle une fouille «loin d’être efficace», souligne le délégué, qui questionne les méthodes employées. Dans la semaine, une opération de fouilles tenue secrète a été menée en présence d’une équipe régionale d’intervention et de sécurité (ERIS), reconnue être le GIGN pénitentiaire, accompagnée d’un chien renifleur.

Partager