Langue

Les nouvelles statistiques de l’observatoire interministériel de la sécurité routière sont l’occasion de créer un classement départemental des accidents corporels pour 10 000 habitants. Selon ce critère, les accidents ayant fait au moins une victime ayant nécessité des soins sont répertoriés. Les Pyrénées-Orientales avec 7,38 accidents pour 10 000 habitants, ne sont pas bien situées sur ce classement, qui place bien mieux le département du Lot, avec 5,07 accidents pour 10 000 habitants.

La moyenne nationale, à 8,5 accidents, démontre que ce résultat n’est pas des pires en France, la ville-département e Paris enregistrant le plus d’accidents corporels de l’Hexagone, avec 25,4 accidents pour 10 000 habitants, suivie de la Seine-Saint-Denis, avec 19,2 accidents pour 10 000 habitants.

Pour le Languedoc proche, ce palmarès portant sur les chiffres de 2019 rend compte d’un ratio de 8,38 / 10 000 habitants dans l’Aude et de 7,16 / 10 000 habitants dans l’Hérault, qui affichent des contre-performances encore supérieures à celle du Pays Catalan.

L’analyse des données à l’échelle de la région “Occitanie” révèle que les accidents concernés surviennent surtout hors agglomération, sur des routes départementales, à hauteur de 46% des accidents ont lieu hors agglomération. Cette problématique est signalée à 74 % en dehors des intersections (zones d’accélération).

Partager

Icona de pantalla completa