Langue

La campagne « Salaud de patron ! », mise en place pour modifier en bien l’image des dirigeants d’entreprises françaises, annonce une étape en Pays Catalan. Le 27 mai, le Centre des Jeunes Dirigeants de Perpignan (CJD) convoque une soirée qui « restera dans les annales », selon ses promoteurs, décidés à « faire bouger les choses » et à « oser ». Sous un intitulé volontairement provocant, l’organisation présidée par Bénédicte Navarro, co-dirigeante de l’entreprise familiale SotraGroupe, souhaite interpeller l’opinion sur le rôle positif des patrons. 400 salariés, acteurs institutionnels et politiques, ou tous les autres profils, prendront par à cette grande réunion qui devra « faire tomber les préjugés pour réussir ensemble ».

Une situation proprement française

Cette action inédite, organisée à l’espace Les Voiles Rouges de Canet-en-Roussillon inauguré en octobre 2013, inclura une intervention du jeune entrepreneur languedocien Julien Leclercq, lui-membre du CJD et auteur du livre à succès « Salaud de patron, la vraie vie d’un patron de PME« , paru en 2013. Cet acteur économique, qui effectue une tournée de présentation de ses idées, estime que la fonction patronale mérite d’être mieux valorisée en « montrant que le bien-être de leurs salariés est au cœur de leurs préoccupations ». Le CJD de Perpignan, qui regroupe plus de 35 chefs d’entreprises et cadres dirigeants représentant un chiffre d’affaires cumulé de 75 millions d’euros et 480 salariés, entend faire tomber certains préjugés, face à une situation spécifiquement française.

Partager

Icona de pantalla completa