Langue
Répression anti-prostitution à l’air libre : les premières amendes tombent à La Jonquera
Langue

Le phénomène de prostitution endémique observé depuis une dizaine d’années dans la commune de La Jonquera et à ses abords immédiats prend un premier coup dans l’aile, suite à la mise en place effective, depuis jeudi, d’une réglementation municipale très stricte. Hier soir, les premières amendes portant sur l’exercice d’activités de prostitution sur la voie publique ont ainsi été appliquées par la police municipale à plusieurs clients et plusieurs professionnelles du sexe, averties ces derniers jours de l’imminence de la mise en œuvre effective d’un dispositif répressif annoncé en mai dernier par le maire de centre-droit, Jordi Cabezas, membre de la coalition politique Convergència i Unió. Les sanctions, qui peuvent atteindre jusqu’à 3000 euros, concernent notamment les clients et prostituées, surpris en cours de négociation, généralement sur les parkings de la zone commerciale de La Jonquera, mais également la piscine municipale et la route nationale II, qui conduit jusqu’à Figueres. La plupart des travailleuses charnelles ont quitté les lieux ces dernières semaines, mas quelques résistances sont encore à l’œuvre et semble ne par souhaiter se résoudre à déménager.