Langue

La rentrée scolaire, échelonnée cette semaine en France, présente dans le département Pyrénées-Orientales des chiffres contrastés, communiqués ce lundi par l’Inspection Académique de Perpignan. Ainsi, 12 nouveaux postes d’enseignants sont créés dans l’enseignement secondaire et une seule classe supplémentaire est ouverte dans le premier degré, mais cette évolution peut s’avérer trompeuse. En effet, les écoles primaires du territoire s’apprêtent à recevoir 128 élèves de moins qu’en 2008-2009, illustration surprenante, et implacable, de l’importance de l’apport des classes d’âge supérieures dans la croissance démographique régulière, peu aidée par le solde naturel des naissances, dans un mouvement qui porte actuellement la population globale à quelque 441.000 habitants, selon les données INSEE les plus récentes. La tendance de cette rentrée 2009 est aussi un délestage des écoles de Perpignan au bénéfice des communes de l’agglomération Perpignan-Méditerranée, dans le cadre du développement des villes et villages de la plaine du Roussillon et de leur attractivité en matière de cadre de vie.

Partager

Icona de pantalla completa