Langue

La police catalane de Mossos d’Esquadra a interpellé samedi dernier trois proxénètes qui contraignaient une jeune femme à la prostitution dans des « clubs » de la région de l’Alt Empordà. Les personnes concernées, deux hommes de 26 et 29 ans et une femme de 23 ans, tous trois de nationalité roumaine, avaient amené la victime, qu’ils connaissaient préalablement, en Catalogne, au mois de septembre, lui promettant un emploi, mais l’ont faite travailler dans des maisons closes situées à La Jonquera et à Figueres, la menaçant et l’agressant physiquement lorsqu’elle tentait de s’échapper. La jeune femme s’était installée dans l’appartement de Figueres habité par ses compatriotes proxénètes, dont un l’obligeait à avoir des rapports sexuel avec lui. La découverte de cette affaire a été possible après que la victime se soit échappée d’un bordel de la Jonquera où elle officiait et déclare son malheur à la police catalane. Quelques heures plus tard, les agents de l’Unité de Recherche de Figueres ont arrêté les proxénètes. Une autre affaire de prostitution forcée, impliquant des proxénètes qui obligeaient de jeunes Brésiliennes à pratiquer le sexe tarifé à Girona, a été révélée le 27 novembre.

Partager

Icona de pantalla completa