Langue

Les cérémonies de voeux se sont répandues dans la plupart des communes et institutions du Pays Catalan, avec même une dizaine de séances pour la mairie de Perpignan, mais un établissement se démarque. Le centre hospitalier Léon-Jean Grégory de Thuir n’organise aucune cérémonie en ce mois de janvier. Son directeur, Philippe Banyols, supprime les «vœux à l’ancienne parce qu’il faut vivre avec son temps» et évite les «longs discours, les vins d’honneur, les cartes de vœux papier», pour les remplacer par un time lapse. Cette vidéo dynamique montre le personel au travail, en 6500 photographies enchaînées. L’hôpital de Thuir économise, en diffusant cette séquence réalisée par un employé, Sylvain Zaninotto, qui a consacré 50 heures à cette mise en lumière vouée à diffuser l’image de l’établissement en interne et vers l’extérieure.

Voeux 2016 de l’hôpital de Thuir, Roussillon

Partager