Langue

L’image de la police catalane, les Mossos d’Equadra, se trouve modifiée, voire froissée, depuis le lancement involontaire d’un calendrier 2010 légèrement provoquant. En effet, cette semaine, un groupe de femmes rattachées au commissariat de la ville de Lleida a mis en circulation un almanach qui comporte une série de 12 photos de style révolutionnaire. Un total de 8 policières s’y dévoilent en sous-vêtements, chaussées de bottes et habillées de cuir, dans des simulations de vols de véhicules et de bijoux, ou de patrouilles. Ce drôle de document, dont l’origine est une simple blague préparée pour amuser le reste des effectifs policiers de Lleida, a cependant rapidement échappé à ses auteurs, qui assistent à sa diffusion sur Internet. L’attitude sexy des protagonistes, en contraste avec le comportement rigide et autoritaire de leur métier, surprend autant le public que la police catalane elle-mêmes, qui expriment des sentiments mitigés, entre la sympathie et la gêne. La série de photographies, réalisées en noir et blanc par la photographe professionnelle Iolanda Sebe, n’est pas destinée à être commercialisée, mais les réactions suscitées par sa médiatisation pourraient bien avoir leur importance. Un calendrier du même type pourrait être préparé pour 2012, dans un style tout autant sexy, mais cette voici en version payante. Il ne reste qu’à évaluer la teneur réelle de la polémique actuelle, suite à la publication du calendrier 2011. Car les avis exprimés sur le sujet se multiplient sur les forums Internet depuis ce jeudi, dans l’attente d’une éventuelle réaction de la police catalane, contrôlée par le département-ministère de l’Intérieur du Gouvernement de Catalogne.

Partager

Icona de pantalla completa