Langue

Les chutes de neiges historiques de la Catalogne du Sud, où la région de Barcelone n’avait connu pareille intensité depuis 1962, secoue le Gouvernement catalan. Ce mardi, le ministre-conseiller de l’Intérieur de la Generalitat de Catalunya, Joan Saura, a jugé son gouvernement « efficace » face à la crise, avant d’inviter les populations à mieux suivre les alertes météorologiques, tout en avouant un déficit de communication. M. Saura a affirmé avoir pris leçon des événements, qui ont rendu prisonniers de la route et du rail de très nombres usagers, auxquels il a demandé « pardon », dans un certain aveu d’impuissance. Cette défense de l’action gouvernementale faisait suite aux critiques du chef de l’opposition, Artus Mas, leader de la coalition Convergence et Union (CiU), qui a déclaré en début de journée que le M. Saura n’était « pas à son poste » dès le début des intempéries, tout en jugeant que chaque citoyen « tirera ses propres conclusions » sur la gestion d’un épisode mémorable, qui comporte des dizaines de milliers de mécontents. Ce mercredi, le problème numéro 1 reste électrique, dans l’attente d’une réparation de pylônes par le Réseau Electrique d’Espagne, pour résorber une panne majeure dans la région de Girona.

Partager

Icona de pantalla completa