Langue

88% des hommes et 84% des femmes résidant en territoire espagnol se déclarent satisfaits de leurs relations sexuelles, selon une enquête publiée la semaine dernière par le Ministère de la Santé espagnol. Sous forme de sondage auprès de 10.000 personnes âgées de plus 16 ans, 77% des hommes considèrent la sexualité «très importante ou assez importante» pour leur développement personnel, notamment sur la tranche d’âge 25-54 années, ce sentiment étant représenté par 62% des femmes. En parallèle, les publics masculins et féminins diffèrent aussi sur la corrélation entre sexualité et l’amour, considérée indispensable pour 45,5% des femmes et seulement 32% des hommes des territoires sous administration espagnole. Concernant le début de la sexualité, le Ministère de la Santé espagnol situe l’âge moyen chez les jeunes hommes entre 17 et 18 ans et entre 17 et 18 ans chez les jeunes femmes. Afin de préciser au mieux ce panorama de la sexualité actuelle, cette étude tente de quantifier le désintérêt et l’inquiétude envers le sexe, qui concerne ou a concerné 25% des personnes interrogées àun moment ou autre de leur vie. Les raisons à cela sont l’absence de partenaire, le manque d’expérience sexuelle, la perte du désir et les craintes de grossesse.

Partager