Langue

La section de recherche de la gendarmerie de Montpellier a perquisitionné, dans la région du Vallespir, le domicile de Thierry Casasnovas, grand promoteur du jeûne et du crudivorisme sur YouTube, ce mercredi 16 février. Cette opération, qui s’est conclue sans placement en garde à vue, fait suite à l’ouverture d’une information judiciaire à l’encontre de l’ancien boulanger bio. Défavorablement médiatisé depuis le printemps 2021, l’habile influenceur, dans le même secteur géographique, fait l’objet d’une action menée par un juge, saisi par le parquet de Perpignan, depuis l’automne dernier.

Le passage des gendarmes s’inscrit dans le cadre d’une information judiciaire engagée l’été 2020, aux motifs d’« exercice illégal de la profession de médecin », d’« abus de faiblesse » et de « pratiques commerciales trompeuses ». L’automne dernier, le chef d’ « infractions économiques et financières » a été ajouté concernant le sulfureux naturopathe, qui rejette la médecine traditionnelle et affirme qu’il ne « croit pas à la vaccination ».

Sa chaîne YouTube est toujours animée

La chaîne YouTube de Thierry Casasnovas, suivie par 562 000 abonnés, reste en pleine activité en dépit de l’actualité judiciaire de son auteur. Une vidéo fêtant les 11 ans de cette redoutable plateforme appelée ”Régenère”, a même été postée le 11 février,  sous l’intitulé provocateur “Més viu que mai, plus vivant que jamais”. Le système judiciaire français semble dépassé par les possibilités des technologies digitales, qui permettent de continuer une stratégie de prosélytisme à succès, comme le démontrent les 140 000 vues obtenues par cette séquence, au 17 février. Cette vidéo vante “plus de 100 millions de vues” obtenues par la chaîne depuis 2011, ce qui indique un risque d’impact majeur sur les consciences les plus réceptives à la pratique du jeûne. Or, en juin 2021, T. Casasnovas avait annoncé, dans ce qui devait être une dernière vidéo, l’arrêt de sa chaîne Youtube et son retrait “de la vie publique ». Selon la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), il est la personnalité la plus signalée de France, au travers de plus de 600 saisines exprimées par des particuliers et des associations.

Plus de nouvelles
Le 58, avenue du Dr Torreilles à Estagel, domicile de la victime © Google Street View

Meurtre d’Estagel : l’assassin soutient des thèses apocalyptiques

Nouvelles: Meurtre d’Estagel : l’assassin soutient des thèses apocalyptiques
Partager
Son profil explique-t-il l’assassinat de sa grand-tante ?
Nouvelles: Meurtre d’Estagel : l’assassin soutient des thèses apocalyptiques - Mobile
Thierry Casasnovas

Les « crudivores » s’organisent en Pays Catalan

Nouvelles: Les « crudivores » s’organisent en Pays Catalan
Partager
Le mouvement « Régénère » défend la consommation de produits crus
Nouvelles: Les « crudivores » s’organisent en Pays Catalan - Mobile

Partager