Langue

Après avoir annoncé, en avril, la distribution de 1,6 million de sacs à crottes de chiens cette année, la mairie de Perpignan souhaite enfoncer le clou. «La propreté est l’affaire de tous» est le slogan d’une opération prévue samedi 26 septembre, présentée ce lundi 21 septembre par le maire Jean-Marc Pujol, le maire adjoint délégué à la Propreté, Alain Gebhart, et le conseiller municipal délégué au développement durable, Dominique Schemla. Sur la place de la Victoire, près du Castillet, la mairie, Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération (PMCA) et le Syndicat Départemental des Ordures Ménagères (Sydetom 66) seront en action. Tri sélectif, réduction des déchets et traitement feront l’objet d’ateliers ludiques. Des lieux de points de récupération de piles, de petits électroménager et de textile faciliteront la collecte et des «ambassadeurs du tri» informeront le public sur l’utilité du compostage, pour alléger les poubelles domestiques ou «fertiliser ses plantations», détaille l’Hôtel de Ville.

La sanction restent la règle

Cette journée du propre comportera la distribution d’autocollants « Stop pub » pour les boîtes-à-lettres et la mise en place de colonnes de récupération de textile, linge de maison, chaussures et maroquinerie. Pour parfaire cette initiative, les propriétaires de chiens seront eux-mêmes éduqués à reconnaître les espaces réservés et les moyens de nettoyage, comme les aspirateurs urbains. La mairie avertit : «même si les moyens humains et matériels déployés sont importants, la propreté de l’espace public ne sera possible qu’avec la mobilisation et l’esprit civique de tous les usagers. A défaut, les contrevenants identifiés portant atteinte à la propreté des espaces publics, peuvent faire l’objet de contraventions».

Partager

Icona de pantalla completa