Langue

A compter de la rentrée 2015, Perpignan disposera d’une deuxième école publique Arrels, consacrée à l’immersion en langue catalane. Un projet ébauché depuis 2014 par l’association du même nom, en concertation avec la mairie de Perpignan, permettra l’accueil de 50 élèves, dans le quartier du Vernet. Deux classes seront crées pour cette première année afin de «satisfaire une demande croissante», détaille la conseillère municipale en charge de l’Education, Nathalie Beaufils, interrogée par l’Agence Catalane d’Information. Cette deuxième école Arrels permettra de délester la première, située dans le secteur de la place Cassanyes. Cet établissement littéralement débordé par son succès scolarise actuellement 245 enfants.

Une école qui réfute toute « image d’élite »

A l’école Arrels, certaines classes ont comporté jusqu’à 33 voire 35 éléments, signes d’un engouement « au niveau sociétal », décrypte le président de l’association, Pere Manzanares. Arrels, fondé en 1981, a présenté son projet de deuxième école en fin d’année dernière à l’Inspection Académique des Pyrénées-Orientales. « On nous colle parfois une image d’élite, avec des parents d’élèves aisés et des enfants moins en difficultés que les autres, mais l’observation des origines socio-professionnelles des familles coupe court à tout commentaire », complète le fondateur. En Pays Catalan, Arrels s’ajoute au réseau d’école catalanes La Bressola, également immersives. Cette structure plus connue accueille actuellement pas moins de 1000 élèves à Perpignan, Le Soler, Prades, ou encore Ponteilla-Nyls.

Partager

Icona de pantalla completa