Langue

Face aux absences de professeurs sans remplacement, qui occasionnent actuellement la fermeture de 213 classes en Pays Catalan, un système d’alerte original a été inauguré jeudi 3 février à Perpignan. En guise de protestation contre un manque d’effectifs enseignants devenu chronique, le syndicat SNUipp et la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) invitent les parents d’élèves à flasher un QR code, qui conduit leurs smartphones vers les adresses mail des autorités publiques en capacité d’agir sur la question. Un message, à personnaliser, peut ainsi être adressé à l’inspection académique des Pyrénées-Orientales, au rectorat de l’académie de Montpellier, aux députés et aux sénateurs du Pays Catalan. Ceux-ci peuvent sont ainsi être interpellés pour rendre des comptes. Les parents d’élèves sont invités à suivre cette démarche souple, appliquée à un sujet crucial, dès qu’ils sont informés qu’une classe est fermée pour cause de professeur absent. L’idée est d’informer le ministère de ces protestations et de dresser une carte départementale des non-remplacements.

Des apprentis enseignants ”envoyés au casse-pipe”

Le non-remplacement d’instituteurs crée unmalaise grandissant dans les Pyrénées-Orientales, estiment la FCPE 66, qui observe que les parents “souvent pris au dépourvus” sont “priés de récupérer leur enfant et de s’organiser dans l’urgence pour trouver un moyen de garde”. Chez les professionnels de l’enseignement, ces non-remplacements “entraînent une désorganisation des écoles et une surcharge de travail pour tous les personnels qui subissent, comme les parents d’élèves, cette situation”. La structure militante dénonce le décalage entre les engagements du gouvernement et la réalité, puisque “quasiment toutes les écoles du département sont touchées”, tandis que les rares remplaçants disponibles, sans formation complète, sont envoyés “au casse-pipe face à l’inconnu d’une classe complète à gérer”. Ce déficit de remplacement fait dire au SNUipp-FSU 66 et à la FCPE 66 que “l’égalité des chances n’est plus respectée avec cette école au rabais”.

Pour faire connaître cette initiative, les deux structures consacrent du temps au collage d’affiches, aux abords des établissements scolaires, sur lesquelles figure le flash code. Cette initiative doit susciter une remontée directe d’informations du terrain.

Partager