Langue
La Clau
Perpignan: un prêtre de 40 ans en examen pour « agression sexuelle aggravée sur mineur »
Langue

L’affaire qui bouscule depuis mardi la paisible Eglise des Pyrénées-Orientales prend une tournure judiciaire, après la mise en examen, ce jeudi soir à Perpignan, d’un prêtre de la paroisse Saint-Joseph, dans le quartier gare-Catalogne. Jean-Marie Savioz, âgé de 40 ans, interpelle la justice au motif d’une présumée « agression sexuelle aggravée sur mineur de plus de 15 ans par personne ayant autorité », sur un adolescent, qui a effectué une déposition en début de semaine dernière. Le prêtre, qui a pu recouvrir la liberté, peu avant que le parquet ne fasse appel de cette décision, est aussi soupçonné de « corruption de mineur » présumée. Mardi, quelques heures à peine après le déclenchement médiatique de cette affaire révélée après plusieurs jours de silence gêné, l’évêché de Perpignan-Elne a procédé à la destitution du curé de ses attributions au sein de sa paroisse de rattachement et du groupe des Souts d’Europe, anticipant par là une suite judiciaire parfaitement incertaine. Les faits éventuellement imputable à l’homme de foi se seraient produits dans le cadre des activités de ce mouvement d’éducation catholique, qui se revendique « complémentaire de la famille ».

Partager