Langue
La Clau
Perpignan. Un prétendu islamiste voulait attaquer des commissariats à la kalachnikov
Langue

Un homme soupçonné d’avoir menacé d’attaquer plusieurs commissariats avec une arme automatique a été interpellé à Perpignan, selon les précisions fournies par la police nationale des Pyrénées-Orientales. Cet individu, connu défavorablement de la justice pour des faits d’apologie du terrorisme, aurait passé plusieurs coups de téléphone, mercredi 22 septembre, aux polices de Narbonne, Marseille, Lyon, Lille, Strasbourg et Bordeaux, ainsi qu’en Seine-Saint-Denis.

Se présentant “comme un ancien combattant de Daesh” qui aurait eu l’intention d’attaquer “un commissariat armé d’une kalachnikov”, il a été géolocalisé à Perpignan, trahi par son téléphone mobile. Arrêté en pleine rue, dans le quartier où il vivait, il a été placé en garde à vue. Cet homme disposant d’un suivi médicamenteux sera soumis à un examen psychiatrique.

Lire aussi :
Perpignan. Apprenti islamiste ou illuminé, il recelait chez lui des drapeaux islamistes et des couteaux

Partager