Langue

« En ce jour d’éclipse, voici la lune d’un des joueurs de @usap_officiel !! À qui peut elle appartenir ? ». En pleine séance de massage au Stade Aimé Giral de Perpignan, ce message a été diffusé sur Twitter, assorti d’une photographie explicite, ce vendredi 20 mars. Le demi de mêlée Sébastien Descons a pris cette initiative, qui fait sourire immédiatement, au moment où l’Europe braquait ses yeux vers l’éclipse partielle de soleil, quasi-invisible en Pays Catalan. Ce message d’humour avec sa « lune » parrainée par l’équipementier Errea a été adressé à des milliers de destinataires, dont les 4000 followers du joueur et une quantité d’autres spectateurs à distance, grâce aux retweets. Cette plaisanterie de bonne facture au sein du cadre privé du centre d’entraînement de l’USAP s’est largement répandue dehors. Inimaginable dans un grand club de rugby ou de football, dont les agents communiquent de manière stratégique, parfois rigide, cette diffusion montre le déclassement de l’USAP.

Partager