Langue

La poussée du Covid-19 se poursuit dans les Pyrénées-Orientales, avec un taux pour 100 000 habitants établi à 690,4 selon les donnée de Santé Publique France, arrêtées au 9 décembre. Le dépassement du seuil des 700 sera probablement effectué cette semaine, parallèlement à un augmentation régulière des patients traités après avoir contracté la pandémie. Selon un autre indicateur, dont la dernière mesure date du 7 décembre, le R0 (taux de reproduction initial du virus), qui correspond au nombre de personnes contaminées pour chaque malade, s’élève à 1.45. Par ailleurs, au 9 décembre, le taux de positivité des tests virologiques (RT-PCR), équivalant au nombre de tests positifs par rapport au nombre total réalisés, était de 7,96 %.

Hausse du nombre de décès

Ce dimanche 12 décembre, 144 patients dédiés étaient traités dans les établissements hospitaliers, soit une hausse de 11 personnes, qui équivaut aux contre-performances enregistrées le 11 mai. Le nombre de décès est également en hausse, mesurée mais régulière, soit 446 morts en raison du Covid depuis le début de l’épidémie, dont 7 lors de la seule semaine dernière. Depuis le début de la pandémie, 446 personnes sont décédées en raison du Covid en Pays Catalan. Le taux de guérison reste élevé, à 74,3%, correspondant a nombre de personnes guéries suite à une hospitalisation, par rapport au nombre total d’hospitalisations.

Omicron se diffuser plus vite et rend les vaccins moins efficaces

Le variant Omicron est détecté dans 63 pays selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui s’est exprimée sur le sujet, ce dimanche 12 décembre. Ce nouvel avatar du coronavirus se propagerait plus rapidement que le variant Delta, il susciterait des symptômes moins sévères, mais il rendrait les vaccins moins efficaces. L’OMS, qui n’est pas entièrement affirmative sur ces indications, informe qu’Omicron est désormais majoritaire dans les infections identifiées au Royaume Uni, où une forte accélération de la campagne de rappel vaccinal est désormais lancée. De leur côté, les laboratoires Pfizer et BioNTech assurent que leurs vaccins sont « toujours efficaces », à l’issue de trois doses administrées, face à Omicron. A ce jour, aucun cas d’Omicron n’est encore déclaré dans les Pyrénées-Orientales.