Langue

Le Conseil Général des Pyrénées-Orientales parraine cette semaine une campagne de 90 affiches défendant la chasse. Illustrée par des images rurales du Pays Catalan, cette opération, qui dispose d’équivalents, ailleurs en France, offre une visibilité inédite à la Fédération Départementale des Chasseurs des Pyrénées-Orientales. Huit slogans ornent les affiches, dont « La chasse, vraie passion d’aujourd’hui », « La chasse, un atout pour l’éducation », « La chasse, éveil à la nature », ou encore « La chasse, une chance pour nos villages », complété par « 90 % des maires l’affirment, source CSA ». Revendiquant 9200 adhérents dans les Pyrénées-Orientales, la puissante fédération est présidée par Alain Esclopé, également président de la fédération régionale, mais aussi membre du parti Chasse, Pêche, Nature et Tradition (CPNT), au nom duquel il a été député européen de 1999 à 2004. Cette habile opération de politique transversale lancée par l’institution départementale à majorité socialiste, orientée vers un public conservateur, de droite et de gauche, suite la stratégie de Georges Frêche, ami des chasseurs depuis les dernières élections régionales. Son principal soutien issu des cercles de chasseurs, Ferdinand Jaoul, alors membre de CPNT, a été désavoué par la direction du parti, allié de l’UMP.

Partager

Icona de pantalla completa