Langue

Le 9 juillet, une étonnante vidéo mis en ligne YouTube, plateforme de partage de Google, montrait un conducteur de scooter, sans casque, échangeant quelques paroles visiblement sereines avec la police municipale. La seconde séquence de cette scène, filmée par téléphone portable en lisière du cimetière Saint-Martin, montre comment l’intéressé en notoire infraction grille le feu rouge situé à l’extrémité de l’avenue Marcellin Albert. Lundi 3 août, les services de l’Etat à Perpignan ont fait savoir la mise en place de 200 contrôles comportant 72 procès-verbaux et 15 immobilisations de véhicules à deux roues jugés trop bruyants. Ce plan a débuté début juin, mais sa communication semble obéir à l’impact de la vidéo, abondamment reprise sur Internet. La police nationale a ainsi renforcé les contrôles en centre-ville, uniquement sur les deux-roues, samedi 1er et dimanche 2 août. La cible unique et la zone visée sont deux fortes coïncidences avec la vidéo. Des opérations similaires sont prévues jusqu’à la fin du mois en cours par la Direction de la sécurité publique des Pyrénées-Orientales.