Langue
La Clau
Perpignan : ils jugent qu’Electrobeach dépasse le Théâtre de l’Archipel
Langue

L’immense affluence du festival de musique électronique Electrobeach, organisé du 10 au 12 juillet au Barcarès, est saluée par un parti politique. A Perpignan, Convergence Démocratique de Catalogne (CDC) salue l’événement, qui a attiré 140.000 spectateurs. Le parti centriste souligne la présence de 25% de public sud-catalan cette année, une proportion gigantesque qui hisse le rendez-vous des DJ stars au rang de troisième festival de France. «Il est possible de profiter de l’apport économique de la Catalogne du Sud, si souvent en concurrence avec notre territoire, car des nuitées se sont ajoutées au prix d’entrée», se félicite la formation. Electrobeach déploie pour cela un savant marketing vers le Sud, mais le Théâtre de l’Archipel de Perpignan (TDA) reçoit «à peine 2%» de spectateurs sud-catalans. «Les théoriciens du «transfrontalier» échouent dans la réalité et d’autres, pragmatiques, contribuent à la construction eurocatalane», estime CDC, en allusion à Jean-Paul Alduy, père du TDA et ancien maire de Perpignan. Le parti pour la Catalogne et pour l’économie cite parallèlement le festival de photojournalisme Visa pour l’Image et affirme : «seule la première division attire nos voisins, habitués à Barcelone, ville mondialisée».

Partager