Langue

L’utilisation du VTT par la police , comme d’autres font appel à la marche à pied, au cheval ou au véhicules motorisée, fait figure de modèle à Perpignan. Depuis 2017, la police municipale dispense des formations VTT à des agents extérieurs. Ces recommandations uniques en France, confiée à deux agents communaux perpignanais, situent le le vélo tout terrain en moyen d’interpellation, l’expérience démontrant qu’il est aussi un objet de protection face aux menaces.

Le VTT facilite les interpellations

La formation VTT proposée à Perpignan vient de Suisse, où il a été constaté que l’engin fournit un avantage aux policiers. Cette approche, qui intéresse aussi la police nationale et la gendarmerie, est désormais incluse parmi les formations du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT). La police municipale de Perpignan forme ainsi les agents candidats à cette méthode qui érige le VTT en facilitateur d’arrestations. Cette formation baptisée «VTT Police» crédibilise le VTT ajouté aux policiers. Des agents sud-catalans, belges, suisses, italiens et parisiens ont déjà fait appel à Perpignan pour cette spécialisation.

Partager

Icona de pantalla completa