Langue
La Clau
Perpignan : des postes de police municipale au Moulin vent et au Vernet dès les prochaines semaines
Langue

La police municipale (PM) de Perpignan disposera cette année de deux nouveaux commissariats de quartier, pour « éradiquer la voyoucratie de nos quartiers », selon le premier magistrat, Louis Aliot (Rassemblement national), qui défend un large volet sécuritaire au sein de son programme. 0es nouvelles antennes prendront place dans le quartier du Moulin à Vent et dans celui du Vernet, feront suite à celui de la porte de Canet, qui remplace le restaurant La Cigale depuis début novembre 2020, et celui de l’hyper-centre-ville, qui occupe depuis septembre 2020 la partie du Palmarium anciennement dévolue à l’Office de tourisme, qui Vauban. Selon le programme du maire, Louis Aliot, premier maire ouvertement d’extrême droite de la capitale du Roussillon, ces deux nouveaux postes de police seront inaugurés lors de ce premier trimestre 2021. L’organisation des équipes est confiée au nouveau directeur de la PM, Philippe Rouch, particulièrement chargée de la “soudure” des quatre nouveaux postes avec le siège central, situé avenue Torreilles, dans le quartier Saint-Assiscle.

Epiceries de nuit et stupéfiants

Louis Aliot, maire depuis le 28 juin 2020, souhaite aller vite, marquer les esprits et obtenir des résultats en impulsant des mesures parfois désirées ou acceptées par ses opposants. Dans cet esprit, la fermeture imposée à 22h aux épiceries de nuit, multipliées depuis une petite dizaine d’années dans la ville, est un sujet impactant. Le nouveau directeur de la police municipale, Philippe Rouch, rapporte que des arrestations ont eu lieu “qui ont conduit à des démantèlements de trafics divers comme des produits stupéfiants, des tables de jeux clandestines”, dans le très officiel Journal de Perpignan n°54, valable pour la période décembre 2020-janvier 2021. Ces contrôles et leurs suites reposent sur un partenariat avec la Police nationale et les douanes.

Partager