La Clau
Perpignan défend son standing méditerranéen

La ville de Perpignan tient à préserver une certaine esthétique sur la voie publique à l’occasion de la saison estivale, propice aux festivités à l’air libre. Ce mercredi, les services municipaux ont communiqué leur attachement à « l’ambiance festive et méditerranéenne qu’offrent les nombreuses terrasses de la ville », tout en affirmant souhaiter « éviter tout débordement ». En effet, la semaine dernière, lors de l’événement hebdomadaire « Les Jeudis de Perpignan », certains commerçants du secteur alimentaire ont sorti leur activité de leurs murs, pour l’exercer au seuil de leur porte. Le centre-ville, que la mairie conçoit comme un lieu « d’animation extraordinaire », a pu ainsi prendre quelques airs de fête à tendance bas de gamme. La Ville, qui cite la présence de « pompes à bière » et de dispositifs de « cuisson d’aliments », dont plusieurs planxas, à la vue du public, juge la « cohérence » et la « sécurité » exigent des comportements autres. Pour défendre son image de destination touristique de standing, Perpignan entend se dissocier des zones littorales, dont les plus fréquentées en été disposent d’un attirail voyant, nécessaire à la confection de crêpes, kebaps et autre glaces. Celui-ci pourrait s’imposer en ville.

Partager

Icona de pantalla completa