Langue
Perpignan : de plus en plus de pénitents à la procession de la Sanch
Langue

La procession de ce Vendredi saint à Perpignan, plus médiatisée que celles d’Espira-de-l’Agly, Bouleternère ou Arles-sur-Tech, attire de plus en plus de participants. Cette célébration prévue ce 3 avril à partir de 15h, au départ de l’église Saint-Jacques, verra l’engagement d’entre 600 et 700 pénitents, contre 500 il y a encore quelques années. Parmi cette assemblée en croissance, le nombre d’éléments féminins progresse, jusqu’à frôler désormais la parité. Les pénitents voilés, de rouge ou de noir, devraient atteindre le nombre de 350. Cette année, la plus célèbre des processions du Pays Catalan comporte 36 misteris en illustration de la Passion du Christ. Cette procession du Vendredi saint, commercialement présentée comme «typiquement catalane», souligne en réalité un catholicisme social de Catalogne, où sa célébration à Roses, Girona ou Barcelone s’inscrit dans un calendrier plus ordinaire.