Langue

L’actualité de la laïcité en France, de plus en plus abondante et brûlante, avait déjà reçu un exemple de Perpignan, en septembre dernier. Une élève de première du Lycée Aristide Maillol s’était vu interdire l’entrée de l’établissement, car il s’était présentée avec une casquette sur la tête, ce qui est contraire au règlement intérieur. Jeudi 7 mai, le tribunal de Perpignan a été le théâtre d’une nouvelle scène, lorsqu’une une jurée d’assises a été exclue des lieux et condamnée à 1000 euros d’amende pour avoir refusé de retirer son foulard musulman. Cette disposition lui a été demandé à trois reprises au moment solennel de prêter serment. Selon le code de procédure pénale, un serment sur l’honneur exige que les jurés lèvent la main tête nue.

Partager

Icona de pantalla completa