Langue

Une opération coordonnée par la gendarmerie dans les villes de Pau, Sus et Perpignan a permis d’interpeller une dizaine de membres de la secte internationale chrétienne Tabitha’s Place, aux premières heures de ce mardi 16 juin. Un dispositif de 200 hommes déployé sur les trois villes a été mis en place pour mener à bien cette opération. A Sus, dans le Béarn, les gendarmes sont intervenus au siège de l’organisation tandis qu’une perquisition équivalente se déroulait aux environs d’Ille-sur-Têt, à l’issue de laquelle une personne a été placée en garde à vue.

120 membres, dont 50 enfants

Tabitha’s Place est une structure placée dans le viseur de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes). Ce groupe identifié par la Commission parlementaire d’enquête sur les sectes est aussi appelé «Ordre apostolique» ou «Douze tribus». Il rassemble 120 personnes, dont une cinquantaine d’enfants. En 2002, 19 membres de Tabitha’s Place ont été condamnés par la Cour d’appel de Pau pour «soustraction aux obligations légales des parents», en raison notamment d’un refus de scolarisation et de vaccination de leurs enfants.

Partager

Icona de pantalla completa