Langue

Le projet de réintroduction de l’Université de Perpignan dans le coeur historique de la ville, présenté dans ses contours en septembre 2014, a été dévoilé en intégralité ce 1er avril 2015. Le maire, Jean-Marc Pujol, l’adjointe déléguée au quartier Secteur centre, Caroline Ferrière-Sirère, et la conseillère municipale déléguée à l’Université, Annabelle Brunet, ont décrit ce projet d’implantation, aux côtés de Fabrice Lorente, président de l’Université. Déjà, le retour du campus en ville est signalé par l’installation d’un Master en photojournalisme et webdocumentaire, dans l’ancienne université, depuis début 2015.

Le projet global, qui aboutira lors de la rentrée 2017, permettra l’accueil de 500 étudiants, à la jonction des quartiers Saint-Jean et Saint-Jacques. L’espace vacant Font Nova, voisin de la médiathèque, recevra un bâtiment optimisant l’espace disponible, pour un coût de 6,75 millions d’euros. Ce campus à étages, établi sur une surface de 3 059 m2 et relié à l’ancienne Université par une passerelle, inclura l’église Saint-Sauveur, qui sera restaurée. Portant le nom de baptême est « Campus Mailly », il est confié à l’atelier d’architecture montpelliérain Emmanuel Nebout. Cette entreprise a notamment créé les plans du Lycée Christian Bourquin, en fin de construction à Argelès-sur-mer.

Partager

Icona de pantalla completa