Langue

Perpignan est la 41e ville étudiante de France sur un total de 44, selon le classement annuel du magazine l’Etudiant. Ce palmarès publié le 20 septembre passe au crible 16 critères. Le logement, les études, les sports, les sorties, la culture et les transports sont notamment considérés, afin de déterminer quelle est la ville où la qualité de vie est la meilleure pour étudier. Cette classification effectuée grâce à la participation de 9000 lecteurs du magazine positionne Toulouse en leader, dotée de 116 points, suivie de Lyon et de Montpellier. Cette treizième édition du classement des villes étudiantes distingue Perpignan avec beaucoup de modération.

La capitale du Roussillon obtient moitié moins que Toulouse

Selon ce ranking, la capitale du Roussillon obtient 58 points, l’exacte moitié de Toulouse. Sa notation est décomposée de la façon suivante :
Attractivité : 13 points.
Formation : 9 points.
Vie étudiante : 7 points.
Cadre de vie : 17 points.
Emploi : 12 points, contre 27 pour Toulouse.
L’analyse de ces notations révèle l’image de Perpignan, perçue comme ville de farniente plus que d’études. Ce paradoxe est cruel, car l’objet du classement est bel et bien d’évaluer les performances estudiantines des villes. Ce palmarès contredit une étude de 2015, selon laquelle l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) est la 20e de France dans l’offre concrète de débouchés professionnels.

Partager

Icona de pantalla completa