Langue
La Clau
Perpignan: 30 mois de prison après avoir terrorisé les passagers du train
Langue

Le 18 novembre, trois de jeunes de 19 à 23 ans avait provoqué l’effroi des passagers d’un Train Express Régional ralliant Perpignan, en scandant «Allah Akbar» (Allah est plus grand), tout en les menaçant de mort. A peine cinq jours après les attentats islamistes de Paris, ces délinquants s’étaient emparés du système de sonorisation du convoi. L’un d’eux avait diffusé un chant coranique avec son téléphone portable et lancé «En sortant, donnez vos portables sous peine de mort». Ils avaient été interpellés à Salses, puis l’un d’eux a provoqué des troubles à la prison de Perpignan, le 21 novembre.

Ce mercredi 9 décembre, une peine de prison ferme a été prononcée à l’encontre de ces individus, originaires de Béziers, convoqués au tribunal de Perpignan. Provocateurs inconscients, les trois prévenus ont été jugés coupables. L’auteur de la prise en main du micro du train et de la phrase de menaces, poursuivi pour «apologie d’un acte terroriste», effectuera quatre ans de prison dont 18 mois avec sursis. Un autre, auteur d’insanités prononcées dans la sono, écope de deux ans d’emprisonnement, dons un avec sursis. Le dernier, qui avait diffusé une chanson de rap et participé à cette ambiance, reçoit une peine de trois ans, dont 18 mois avec sursis.

Partager