Langue

Les établissements de restauration servant des insectes, parmi d’autres mets, se multiplient à vitesse modérée à Barcelone. Parmi ces lieux différents des autres figure « BCN Insects », au sein du mercat de la Boqueria, accessible depuis la rambla. Ce lieu, précurseur se distingue par une carte de produits disséqués, parmi lesquels des grillons à la saveur proche du bacon. Fourmis, scarabées, scorpions, criquets et sauterelles sont aussi servis. Plus bas, vers le port de la capitale catalane, «Oaxaca» est une table inspirée par le Mexique, où les sauterelles et fourmis importées de ce pays sud-américain font figure d’amuse-gueules, façon tapas.
Certains nutritionnistes estiment que la consommation de 30 grammes d’insectes équivaut, en protéines, à 300 grammes de bifteck. Dans le domaine économique et écologique, la production d’insectes est 100 fois moins chère que celle de la viande et son impact environnemental est 1000 fois moindre.

Du chameau et du crocodile dans votre assiette

Parmi les autres adresses non-conventionnelles, dans l’intérieur de la province de Barcelone, aux abords de la ville de Vic, le restaurant « El Santuari » est spécialisé dans les viandes exotiques, comme le crocodile et le kangourou. Situé à les Masies de Voltregà, cet établissement sert aussi de la viande de chameau, et, plus classiquement, du requin et de l’autruche.

Partager