Langue
La Clau
Moins de vols mais plus de violences physiques de 2004 à 2009 en Pays Catalan
Langue

Le dernier état des lieux sur la délinquance en Pays Catalan , publié ce mardi par l’Observatoire national de la délinquance (ONDRPP) rattaché au ministère de l’Intérieur, démontre une baisse générale des phénomènes, assortie de fortes disparités. Avec un foisonnement de plus de 200 chiffres, une photographie du territoire est fournie pour l’année 2009, résumée par 20132 « atteintes aux biens », contre 23614 en 2004. En termes plus transparents, le nombre de vols a reculé de 14,8% en 5 ans. Selon le critère des « atteintes volontaires à l’intégrité physique », le territoire est cependant évolué de 2626 « faits constatés » en 2004 à 3327 en 2009, soit 12,6% supplémentaires, après un pic à 3318 en 2008.

Selon une autre méthode de présentation des données, cette étude compare le nombre de « faits constatés » pour 1000 habitants par la police et la gendarmerie dans les Pyrénées-Orientales, également en 2009, en comparaison avec les données de la France entière. Ce critère indique un taux de 46,1 pour mille concernant les « atteintes aux biens », soit 17986 vols, mis en parallèle à un taux général de 35,9 en France. Le volume d’atteintes volontaires à l’intégrité physique atteint 7,6 pour mille, soit 3327 cas, parmi lesquels 1898 cas de « violences physiques non crapuleuses » et 152 viols. Le Pays Catalan se situe proche de la moyenne française qui affiche un taux de 7,5 pour la même année 2009. Les chiffres décomptent aussi 2890 « escroqueries et infractions », qui constituent un taux de 6,6, la France affichant 6,0 pour mille. Mais l’intégralité des chiffres officiels ne permet pas de prendre la pleine mesure des réalités, compte tenu d’une tendance manifestée par les particuliers à ne pas engager de procédure de plainte, selon la nature des faits de délinquance subis ou observés.

Partager

Icona de pantalla completa