Langue

Plusieurs structures et associations se mobilisent ce dimanche 14 mars pour protester contre la fermeture historiques de 5 points de passage frontalier entre la Catalogne du Nord et celle du Sud. Un collectif “Esborrem la frontera » (effaçons a frontière invite à manifester a sur le pont de Riumajor, commun aux communes de Coustouges et Maçanet de Cabrenys, entre les régions naturelles du Vallespir et de l’Alt-Empordà.

Des barrages à circulation, composés de bloc de béton ou d’éléments plastiques, ont été mis en place le 11 janvier par la préfecture des Pyrénées-Orientales, selon une décision de l’Etat qui n’a pas été communiquée aux élus des communes et communautés de communes concernées. Ces fermetures contraires aux dispositions du traité de Schengen sont officiellement destinées à renforcer un dispositif anti-terroriste et contre l’immigration illégale.

Les lieux concernés par cette régression sont le Col de Banyuls, le Col de Coustouges, le Col de la Manrella (Maureillas-Las Illas), le chemin d’Aja, entre Palau de Cerdagne et Puigcerdà, ainsi que la route de la Vignole, à Enveitg.

Partager