Langue

La campagne pour les plaques minéralogiques portant un petit drapeau catalan, en remplacement du logo de la région Languedoc-Roussillon dans le département des Pyrénées-Orientales, fait l’objet de manipulations politiques. Selon un communiqué des « Amics du Burro Masqué » en date de ce lundi, les 8000 signataires d’une pétition Internet pour ces plaques, attachés à une marque identitaire à partager, sont actuellement abusés par le parti politique Convergence Démocratique de Catalogne. Jeudi dernier, celui-ci les a invités, pour 30 euros, à commander des plaques portant un drapeau catalan, fabriquées dans la région de Nice, sans pour autant avoir obtenu l’aval officiel de l’Etat. L’association, qui évoque de « fausses plaques pour vraie amende », rappelle que « toute modification (…) entraîne automatiquement une verbalisation » et pointe du doigt un opportunisme favorisé par l’approche des élections régionales. Les Amics du Burro Masqué dénoncent une « démagogie folkloriste » sur le dos des signataires, à l’approche du premier tour de scrutin, où le parti visé, qui prône pourtant la séparation du Languedoc et du Roussillon, soutient sans réserve la PS Hélène Mandroux, maire de Montpellier.

Partager

Icona de pantalla completa