Langue

Depuis la mise en pratique de la loi anti-tabac en territoire espagnol, le 2 janvier, la consommation de cigarettes est interdite dans les lieux publics, les bars, discothèques et autres lieux de divertissement. Cependant, pour répondre aux demandes multiples d’associations de commerçants de nombreuses régions d’Espagne, le ministère espagnol de la Santé a autorisé ce mardi la consommation de tabac dans certains lieux publics, sous certaines conditions. Concrètement, l’usage de pipes à eau sera possible à l’intérieur des bars et autres établissements. Cette solution, inspirée par la méthode orientale des « bangh » ou des « narguilés », ordinairement utilisés pour la consommation de cannabis, de permettre aux cafés de maintenant leur fréquentation de clientèle. Ce dispositif légal permettra également d’éviter les rassemblements de fumeurs à l’extérieur des établissements, qui ont tendance à déranger le voisinage, dans certains quartiers du centre de Barcelone et de Girona, tout comme à l’identique de Perpignan.

Pour le secrétaire général de la Fédération catalane des associations d’activités récréatives musicales, Joaquim Boada, ce choix est un réel progrès, car « le problème du bruit dans la rue est devenue le pire ennemi du secteur économique des loisirs nocturnes ». Cette future introduction des pipes à eau dans les lieux récréatifs permettra, selon M. Boada, une « adaptation » à la loi anti-tabac en Catalogne du Sud.