Langue

Ce vendredi matin, le Parlement de la Catalogne, à Barcelone, a ouvert la voie vers une interdiction de la corrida en Catalogne du sud, qui pourrait entrer dans la loi courant 2010. L’assemblée, sous le regard de nombreux journalistes étrangers, a en effet rejeté une série d’amendements présentés par les partis politiques Partit dels Socialistes de Catalunya (PSC), Parti Populaire de Catalogne et « Citoyens », qui s’opposaient à l’organisation d’une « Initiative Législative Populaire ». Ces proposition ont été rejetées à 67 voix, contre 59 voix favorables, auxquelles se sont ajoutées 5 abstentions. Désormais débute une nouvelle étape, en commission, dans le but de décider si l’interdiction des spectacles taurins sera régulée par une loi spécifique. Cette mesure législative, très probable, survient après la signature, par 180.000 citoyens du territoire, d’une demande visant à stopper les activités tauromachiques, dans une synthèse entre la défense de la cause animale et la lutte contre les symboles nationaux espagnols. En cas d’adoption, cette loi menacerait notamment les activités des arènes « Monumental » de Barcelone, bien que le chemin à parcourir soit encorr assez long, en vertu d’une préalable négociation entre groupes parlementaires, en commission, puis un renvoi vers l’assemblée plénière du Parlement de Catalogne.

Partager